Note d'intention de l'auteur

Après avoir écrit mon livre, mon histoire, plusieurs personnes m’ont demandé de poursuivre cette aventure en faisant un film. J’ai réfléchi et l’idée m’a séduit. Thierry, scénariste de métier, Agnès et moi-même avons écrit à six mains un scénario adapté de mon recueil. Et à la suite de celui-ci, j’ai voulu le mettre en scène par le biais d’une pièce de théâtre. Choses dites, choses faites! une année de travail pour arriver au but final.

Je partage avec vous les émotions telles que la peur, le chagrin, la colère et le désespoir que chaque personne peut ressentir lorsqu’une tragédie arrive et aussi le vécue d'une famille et des amis pendant une période d’hospitalisation.

Bien souvent, nous ne voyons qu’une victime, celle qui a subi, celle qui est allongée sur le lit d'hôpital. Hors, nous occultons l’aspect psychologique qui touche aussi les personnes proches, comme Blandine, qui est aussi trés affectée dans cette épreuve.

Nous vous invitons à regarder cette tranche de vie d’un tétraplégique qui un jour a décidé de se relever et de remarcher.

« Les personnages et des situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

Une pièce de théâtre

Des liens d’amitié se sont tissés au fil des années dans ce club de moto, mais une tragédie va venir bouleverser ce petit monde. Vincent est victime d’un grave accident, mettant en cause Blandine. Il se réveille immobile sur un lit d’hôpital, le diagnostic est sans appel : tétraplégie. Sa famille et ses amis sont dévastés par ce qui arrive.

 

Françoise ne veut pas croire au handicap de son fils. Refusant la réalité, cette femme brisée, va crier haut et fort la haine qu’elle a désormais pour Blandine. Michel, le père de Vincent est plus mesuré, pris entre le marteau et l’enclume. Tout en soutenant son fils dans cette épreuve, il relativise les propos virulents de sa femme vis-à-vis de Blandine. Sophie malgré le chagrin éprouvé pour son frère alité dans cette chambre d’hôpital, garde son énergie, elle apaise et essuie les pleurs. Entre sa mère, son père, Vincent et Blandine, Sophie temporise. Blandine elle, rangée par le remord devant  ce drame, dépassée et se faisant la plus discrète possible, se cloitre chez elle, dans son salon, et se réfugie petit à petit dans l’alcool. Bruno, l’ami de toujours, égal à lui-même, garde son humour corrosif. Il navigue entre chez Blandine et l’hôpital, essayant de détendre l’atmosphère pesant qui règne ici et là. Son humour n’est pas forcement bien perçu par tout le monde.

 

N’oubliant jamais que dans les accidents de la vie, tout le monde à différents niveaux, est victime, et que chacun à sa façon, comme il peut, survit ou pas à ces épreuves.

 

C’est aussi dans la force de chacun que l’on puise toute l’énergie nécessaire pour surmonter son handicap, ses souffrances physiques, psychologiques, et se reconstruire petit à petit, jour après jour.

 

Cette Histoire est vraie.

Aujourd’hui Vincent (re) marche, un peu « tordu », comme la vie.

Les noms et les traits de caractères des personnages.

VINCENT (L’accidenté)

Avant son accident, Vincent était d’une personnalité impulsive qui agissait sans réfléchir, il s’exprimait beaucoup par la gestuelle, tel un bon italien. D’une nature très susceptible, il change d'avis comme de chemise, il n’est pas rancunier et n’aime pas le conflit. Il est du genre à ne jamais baisser les bras et à croquer la vie à pleines dents avec courage. Sa force psychologique et sa détermination font de lui un homme qui ne s’avoue jamais vaincu. C’est en pyjama et sur son lit d’hôpital que Vincent se présentera tout au long de cette pièce.

Françoise (la mère de Vincent)

Un soupçon d'égoïsme par ici, une pincée d'impulsivité par-là, et une touche de bipolarité en supplément… Le cocktail qui peut parfois s'avérer détonnant. Françoise est aussi trop sensible ou trop agressive aux yeux de tous! Elle peut être très sympa, voire attachante et d’un seul coup devenir très désagréable et difficile à vivre pour toute la troupe. Une femme, d’un style vestimentaire un peu vieillotte, elle aime porter jupes droites des années style 80 avec des chemisiers qui vont venir la rendre peu sympathique. Françoise ne reste jamais en place, il faut toujours qu’elle bouge dans tous les sens et cela fatigue aussi sa famille.

Michel (Le père de Vincent)

Il garde les pieds sur terre avec Vincent, il sait qu’il ne peut pas faire grand-chose pour lui, mais il reste très efficace aux yeux de Vincent. Il ne s’endort jamais sur ses lauriers et n’hésite pas à prendre la défense des plus faibles, en l’occurrence celle de Blandine. Très gentil et protecteur avec sa famille, mais parfois un peu trop laxiste, car il s’efface souvent devant sa femme. Son habillement reste à son image, très simple un pantalon de velours avec une chemise unie. Il est d’une nature calme, il est capable de rester assis à côté de Vincent pendant des heures et des heures.

Sophie (La sœur de Vincent)

Cette jeune femme, très bien organisée, elle sait être persévérante devant Vincent et sa famille et fait des efforts avec tous pour que tout se passe au mieux. Elle sait aussi être une amie fiable sur laquelle il est toujours possible de compter et principalement dans les moments les plus difficiles. D’un caractère robuste, elle ne se laisse jamais faire et reste très à l’aise avec tous les acteurs de cette pièce. Elle est toujours soft, sauf quand sa mère devient agaçante ! Elle porte principalement des tenues style tailleurs.

Bruno (L’ami de Vincent Blandine et Sophie)

C’est un jeune homme, d’une allume sportive, responsable et sensible, il est le meilleur ami de Vincent, il le connait sur toutes les coutures. Bruno a un caractère légèrement buté, il peut parfois gentiment agacer son entourage, car il est resté le même qu’avant, rien ne le déroge même pas le handicap de Vincent. Bruno à un style très tendance, il aime prendre soin de lui et de son apparence. Il aime le style Jeans chaussure de ville. Il aime faire le pitre et veut faire rire les autres avec des blagues corrosives qui ne font rire personne à l’exception Vincent.

Blandine (Avec qui Vincent a eu l'accident   Amie de Vincent, Bruno, et Sophie)

Blandine, camarade d’enfance avec généralement un caractère assez fort. Elle travaille dans une brasserie comme serveuse. Elle a besoin de calme et de solitude pour recharger ses batteries. Blandine est très conciliante, elle n’est pas timide, mais elle n’est pas à l’aise dans sa lourde responsabilité d’avoir créé l’accident. Elle a du mal à trouver sa place, c’est pour cela qu’elle compte et se cache derrière Bruno pour affronter Vincent et sa famille, mais elle ne supporte pas l’humour de celui-ci.

Trois Infirmiers (ères)

Ils sont toujours aux petits soins pour Vincent et sa famille.

Les comédiens

Je vous présente les acteurs de cette pièce de théâtre.

  • Eric Laclavetine dans le Rôle de Bruno

    Retraité du ministère de l’Intérieur. Cet ancien capitaine de la police nationale se met au service de la presse pour un journal local. Je l’ai rencontré lorsqu’il était encore en activité, car j’avais un commerce juste en face de la police. Éric a vu que je cherchais des personnes pour mon spectacle, c’est comme ça qu’il a rejoint la troupe. Éric m’aide à la gestion des rendez-vous, des démarches et à l’organisation de la troupe.

  • Elisabeth Castro dans le Rôle de Françoise

    Travail dans un cabinet d’assurance. Je l’ai rencontré lors d’une séance de dédicace de mon livre et depuis Elizabeth est devenue une amie. Elle suit de très près tous mes projets jusqu’à intégrer ma troupe théâtrale. Elizabeth a récemment joué dans une troupe de théâtre. Elle est pleine de vie, aime faire la fête entre amis et elle adore l’Espagne.

  • Jean Pierre Pacquelet dans le Rôle de Michel

    Jean Pierre dit J P, c’est toujours montré très sympathique avec moi, c’est une personne que j’apprécie aussi. Il est représentant en produits pharmaceutiques. D’une nature calme mais il faut toujours se méfier à l’eau qui dort. Il se retrouve une fois de plus marié avec Elizabeth dans la pièce, décidément ils sont inséparables.

  • Fayçal Bouhassoun dans le Rôle de Vincent

    Fayçal a un beau parcours artistique à son actif. Ce jeune homme très sympathique. Il va venir lui aussi nous apporter son expérience pour réussir cette pièce.

    Il se retrouve en tant que figurant sur TF1, «Quatre mariages pour une lune de miel » puis dans un clip musicale de Jeanette Berger, « Tears and Pain ».

    Dans le rôle principal pour le court-métrage «Laisse tomber» réalisé et écrit par lui-même.

    Comédien avec le théâtre du Petit Chêne : Sur le thème de « La Famille » par Hébé Lorenzo. Aussi sur le thème d’une pièce de « Goldoni » encadré par Hébé Lorenzo
    Et sur le thème du « Travaille » par Hébé Lorenzo.

    Assistant réalisateur pour le court-métrage « Au peuple du 19 Octobre » réalisé par Alexis Veille. Puis il fait la réalisation d’un documentaire, disponible sur YouTube « Derrière les apparences »

  • Naimi Ayad dans le Rôle de Sophie

    J’ai Connu Naimi en 2012 une cliente de mon ancien commerce.

    C’est une belle jeune femme avec un fort caractère, qui si frotte si pique ! Mais derrière ce trait de caractère se trouve une personne très sympathique et très appréciée par beaucoup de gens.
    Son parcours : Stage de théâtre et d'improvisation à la Compagnie Candela à Paris et Stage rencontre au studio Pygmalion à Montrouge ;Élève comédienne au Studio Pygmalion. Figuration pour le film "C'est tout pour moi" de Nawell Madani ; Rôle pour le court métrage réalisé par Fayçal Bouhassoun

    Auteure du livre " L'hymne à ma mère " Un très beau témoignage que je vous conseil.

    Vous pouvez voir sa page Facebook en cliquant dans mes liens

  • Nadine Tuison Dans le rôle de l'infirmière Véronique

    Nadine est une amie de longue date pour qui j'ai beaucoup d'amitié.

    Une femme fort sympathique et bonne vivante.
    Retraité de la poste, elle aime lire, marcher, danser, et les brocantes.

    Elle a une très bonne culture littéraire, elle adore parler avec les gens.

    Nadine à rejoint la pièce de théâtre pour prendre le rôle d'une infirmière, ceci dit cela lui va très bien.

  • Loïc Lopez dans le Rôle de l'infirmier Loïc

    C’est l’un des membres de la Mairie de Mâcon qui m’a présenté Loïc.

    Au tout départ je lui avais proposé le rôle principal celui de Vincent, mais un rôle trop soutenu pour lui. Je l’ai gardé avec nous car nous l’apprécions tous. De ce fait, je lui ai créé un petit rôle dans cette pièce.

    Loïc a comme passe-temps le piano qui joue d’ailleurs très bien, un petit artiste dans l’âme.

  • Isabelle Durandez Pour le rôle de l'infirmière Florence Florence

    Bientôt la photo et le descriptif.

  • Angeline Cadot heitz dans le Rôle de Blandine

    C’est l’amie d’Éric qui m’a présenté cette jeune femme.

    Angeline dite Angel pour la troupe.

    Elle travaille dans un collège des environs de Mâcon. Angel s’est intégrée comme par magie à nous tous, un superbe bon contact et d’une incroyable gentillesse.

    Angeline a un des rôle principal dans cette pièce. Cest une première pour elle.
    Je lui fait confiance.

La mise en scène

Cela se passe dans les années 1980. C’est une pièce de théâtre qui fait l’objet d’un drame vécu par un jeune accidenté de la route, qui a malheureusement fini tétraplégique.

Sans le vouloir, Vincent fait vivre à sa famille et ses amis un enfer. Le chagrin est bien présent pour tous, mais chaque personne le vit à sa manière. Ils ont tous des ressentis bien différents et ils vont bien sûr les exprimer tout le long de cette pièce. L’humour caustique de l’un d’eux va venir mettre un peu d’ambiance autour de ce drame !

Celle-ci se joue essentiellement autour d’un lit, d’un fauteuil roulant dans une chambre d’hôpital et aussi dans le modeste appartement de Blandine, ou se trouve un canapé, une table basse.

Cette pièce de théâtre est jouée par neuf personnes. Chaque trait de caractère des personnages est souligné ci-dessous.

le groupe de musique, Los Kémados Gipsy et le chanteur Sébastiano Rosello des interprètes Gitano-Flamenco accompagneront aux rythmes latinos, des danseurs de tango, de hip-hop et une chorégraphie en fauteuils roulants, afin d'ajouter physiquement de la vie à cette pièce.



La compagnie de l'atelier danse de Mâcom

L'atélier danse de Mâcon seront présent dans cette pièce de théâtre . Tango , hip hop et danse en fauteuils roulants. Merci à Seb et Sandra

Vous êtes à la recherche de cours de danse aux alentours de Mâcon, pour vous ou pour votre enfant ? Vous débutez ou vous êtes danseur confirmé ? Vous cherchez une activité de loisir en Saône et Loire (71) ? Vous avez envie de participer à des spectacles vivants et pourquoi pas vous produire un jour en public ? Rejoignez l'Atelier Danse !

Danseurs professionnels depuis de nombreuses années, titulaires d'un diplôme délivré la Fédération Française de Danse (FFD), notre métier consiste à vous apprendre à danser. Aujourd'hui, c'est avec enthousiasme que nous vous accueillons dans notre école de danse à Mâcon, l'Atelier Danse. Au programme, de nombreuses disciplines que nous avons hâte de vous faire découvrir : Zumba®, rock, danse orientale, bollywood, danses latines, claquettes, danse africaine, hip-hop, salsa… dans une ambiance conviviale et décontractée.

Le groupe Los Kemados jouera en direct

Groupe Gitano-Flamenco avec des influences de Rumba, originaire de Montpellier dans l'Hérault. Sachant, à merveille, mélanger les instruments traditionnels, comme la guitare et le cajon, aux instruments modernes tel que la batterie ou le synthétiseur.

En formation depuis peu, ils souhaitent vous faire partager leur bonne humeur et leur gaieté avec leurs rythmes endiablés venant tout droit du soleil du sud de la France.

Los kèmados gipsy

Avec la complicité de Sébastiano Rosello

Sébastiano Rosello interprète Gitano-Flamenco aux rythmes latinos. L'incontournable EL SEBASTIANO, nous fait danser au son de sa guitare avec une voix extraordinaire et en plus, c'est un homme rempli de gentillesse.

Il accompagnera le groupe Los Kemados, les danseurs de tango, de hip-hop et une chorégraphie avec des fauteuils roulants, afin d'ajouter physiquement de la vie à cette pièce.



Extrait d'une chanson de Sébastiano Rosello

Nos partenaires