Mon Blog

Le souffle de l'espoir

Celui-ci raconte le combat que j'ai mené pour me tenir à nouveau debout. Effectivement après cet accident je me suis retrouvé tétraplégique. C'est avec plein d'émotions que je me livre et que je raconte mon parcours. C'est un combat, une épreuve de la vie, un témoignage, mon témoignage ! Cette histoire entre, une amie, mon meilleur ami, ma famille, un brancard, une maison de rééducation !

            Cette histoire je la raconte, comme je l'ai vécu, avec mes mots, avec mon cœur. C'est un cauchemar, une souffrance que je délivre, à travers une blessure, que je fais vivre. C'est à l'âge de vingt-deux ans qu'a débuté cet incroyable parcours d'une tête sans corps. C'est au carrefour de mes prouesses que je soupire, je bois mes larmes, je bois mon mal. J'ai dévêtu mon cœur et mon corps. Je me suis cherché, je me suis trouvé

            Aussi nous avons fait ce livre, afin de redonner de l'espoir, du courage aux personnes qui mènent une lutte contre la maladie, la souffrance, le handicap. Nous aimerions aussi sensibiliser les gens, leurs dirent qu’à travers ce handicap, il y a une souffrance physique, mais également une souffrance morale et cette dernière est moins supportable. Cette souffrance morale est souvent liée aux regards des autres, des regards aux quotidiens qui se portent sur moi, qui me fixe, des personnes qui se retournent sans aucun complexe à mon passage. Malheureusement, ce genre de comportement vient me rappeler, qu’il y a une différence, ce qui déchaine en moi de la haine ou un mal-être indéfinissable. C'est une lutte en permanence pour s'intégrer à cette société.  Le regard sur les handicapés est par certains aspects encore très arriéré dans notre pays.  Dans ce livre, je raconte également des épisodes de désolation que j’ai vécus. Certaines prêtent à rire, d’autres sont insupportables, voire dramatiques !

Bienvenue sur mon site.

Ma Page Facebook

https://www.facebook.com/lesouffledelespoirmaldemeantoine/

 N’hésitez pas à partager et aimer ma page Facebook sur votre compte ou twitter. Merci beaucoup.

 

Bien cordialement.

Antoine Maldémé